top of page

Les Neuf Peurs (Partie 2)


Dans nos vies, la peur prend souvent la place du cœur. Et elle se met à diriger notre vie à notre place… C’est évidemment là qu’il y a du souci à se faire puisque, on le sait bien, la peur n’est jamais bonne conseillère !

Alors comment discerner tous les lieux où on agit par peur plutôt que par affirmation de soi, confiance en soi ?

Mettre de la conscience sur nos schémas de fonctionnement internes est essentiel pour pouvoir se réaliser. Pour poser de bons choix qui nous amènent la réalité que nous désirons vivre.

Avec l’aide de Kryeon, nous pouvons y mettre plus de lumière et petit à petit, discerner les rouages que nous mettons en place inconsciemment afin d’en changer les pièces !

Je souhaite que cette réflexion nous donne la possibilité de renouer avec la lumière en nous pour s’y abreuver à nouveau, se laisser transformer par elle et la rayonner ensuite…

 

5. La peur de l’ombre : la peur des entités de l’ombre.

Depuis des millénaires, on a associé le pouvoir de l’ombre à une entité, dans toute culture ou religion. Cela a agrandis la méfiance, suscité des conflits au point que des guerres ont pu avoir lieu…

Mais ne voit-on pas que l’être humain créer lui-même l’ombre ? Nous détenons tous cette part d’ombre et de lumière en nous. Nous sommes capables de choisir entre la lumière et les ténèbres. Nos choix ont une action manifeste dans notre réalité. Une pensée négative envers quelqu’un génère une réaction de la part de l’autre personne, même inconsciente. On le voit précisément lorsque l’on rencontre une personne « toxique » ou malveillante. Souvent on le « sent », cette personne est dans le jugement vis-à-vis de moi, elle semble malveillante dans son regard, son attitude… Et cela nous met dans une émotion particulière. La peur génère une émotion et l’émotion permet à la peur de s’épanouir.

Lorsque que nous marchons dans un lieu mal éclairé, et que la faible lueur qui restait s’éteint, nous sommes paralysés. La peur prend le dessus.

Nous oublions qu’il y a une lumière en nous-même suffisamment forte pour créer un phare !

Rappelons-nous comment nous avons dépassés les peurs de notre enfance… Nous avons cette capacité. Pourquoi ? Quelle est cette capacité qui nous a permis de dépasser notre peur du noir, de l’obscurité? N’est-ce pas la foi que nous avons en nous, en une force plus grande ?

 

Voici la clé :

  • La fréquence de la lumière est plus active et plus puissante

Lorsqu’on ouvre la porte d’une pièce sombre, ce n’est pas l’obscurité qui s’en échappe mais la lumière qui y pénètre. Cela nous montre de manière très simple que la fréquence plus élevée est plus active et plus puissante. Elle éclaire tout.

  • Il faut moins de monde pour créer une fréquence élevée que pour en créer une basse.

Un tout petit nombre de personnes lumineuses peut changer beaucoup de choses dans un lieu ténébreux. N’importe où, au milieu d’un scénario sombre, entourés de personnes avides de vous prendre dans leurs ténèbres, un seul humain rempli de lumière peut à lui seul annihiler cette ombre !

  • Avoir la conscience de la capacité intérieure à créer un phare

Nous avons la liberté de révéler autant de lumière que l’on désire. Dans n’importe quelle tonalité ! Cela fait partie de notre libre choix. Et de nos capacités humaines !

Lorsque nous choisissons de vivre notre journée dans la joie, la patience, la bonne humeur, comment se déroule-t-elle ? Avez-vous fait cette expérience ? Nous la vivons alors bien différemment que lorsque nous nous laissons aller dans une mauvaise humeur, un agacement grandissant car tout ne se déroule pas comme on le désire… Le choix de la lumière a beaucoup de puissance sur nous-même et sur les personnes, situations et lieux qui nous entourent !

  • Les secrets et les conspirations ne restent plus longtemps cachés.

On remarque aujourd’hui que tout ce qui concerne les conspirations et les secrets ne demeurent plus cachés comme auparavant… Il y a une lumière qui se fait plus rapidement. Que ce soit dans le domaine politique, dans les affaires, les gouvernements… Les événements sombres sont révélés plus rapidement, ils sont mis en lumière. Cela révèle que les ténèbres ne peuvent plus se cacher comme avant… Il y a un équilibre qui est en train de se faire actuellement entre la lumière et les ténèbres!

 

6. La peur des autres entités

Il s’agit de la peur de ce qui est invisible et dépasse notre compréhension humaine. Dans notre vie humaine quotidienne, cela se traduit bien souvent par notre peur de l’autre, de la différence, de ce que nous ne comprenons pas…

Lorsque l’on est enfant, cette peur se manifeste souvent le soir avant de s’endormir. On appelle nos parents parce que l’on croit qu’un monstre est caché sous le lit, prêts à nous sauter dessus…

Nous sommes finalement terrifiés par tout ce qui sort de nos 4 dimensions. Tout ce que l’on peut percevoir d’une autre manière que part nos 5 sens est forcément néfaste. C’est cela que l’on nous a inculqué, qui s’est imprégné en nous et forment nos croyances. Or il nous arrive d’avoir des perceptions au-delà de nos sens et nous les rejetons par peur. Ce qui est au-delà de nos 5 sens dépasse nos 4 dimensions. C’est ce que Kryeon appelle la multi dimensionnalité. Et si nous y avons accès c’est que cela fait partie de ce que nous sommes ! La multi dimensionnalité fait partie de notre état naturel. Nous portons une lumière en nous-même qui nous permet de faire face à ces dimensions. C’est finalement une méconnaissance de nous, de ce que nous portons à l’intérieur qui nous empêche d’être confiant.

 

Voici la clé :

  • Le pouvoir des entités de l’ombre dépend de notre choix de le leur concéder, d’éteindre nous-mêmes notre propre lumière.

Nous possédons un libre arbitre qui nous permet de prendre pleinement notre place, de poser les limites à ne pas dépasser, de nous protéger de manière claire. Ce sont nos choix qui permettent à d’autre d’entrer ou non dans notre cercle intime.

  • Les entités divines qui nous entourent sont là pour accroître notre niveau de conscience et d’amour.

  • Ces entités sont source de paix et de sécurité profonde.

Le signe qu’une énergie ou qu’une entité est bénéfique est la paix profonde, la joie que l’on ressent à son contact. De la même manière que lorsque l’on est proche d’un ami cher…

Nous avons à retrouver cette confiance en nous-même car nous sommes capables de discerner ce qui relève de la lumière ou des ténèbres par notre cœur.


7. La peur de ne pas trouver sa voie : liée à la 3ème peur.

De par notre vision linéaire nous n’avons pas un regard global sur notre chemin, notre voie. Nous restons dans un regard en 2 dimensions, en vivant une chose après l’autre. On s’interroge sur notre avenir sans jamais le relier au passé. Or les deux sont interreliés car ce que nous avons vécu a engendré ce que nous vivrons par la suite ! Notre voie n’est pas une ligne droite mais plutôt une sphère dans laquelle tout est interrelié. Nous sommes présents, ici et maintenant. Et tout ce que nous sommes dans ce présent est lié à notre passé et à notre futur.

Nous nous demandons souvent : « quand trouverai-je ma voie ? »

En fin de compte, si nous sommes pleinement dans le présent, nous y sommes déjà…

Beaucoup d’auteurs actuellement nous parlent de l’instant présent, de l’importance d’être dans l’ici et maintenant… C’est une clé !

 

En voici d’autres :

  • Célébrer à chaque instant l’endroit, la situation où l’on se trouve.

Car avec toute la lumière que nous découvrons à l’intérieur de nous, nous sommes au bon endroit au bon moment.

  • Garder une vision globale, inter dimensionnelle.

Elever son regard au-delà de notre condition humaine du quotidien afin de regarder notre vie entière dans sa globalité. Ainsi une tout autre lumière peut se révéler à nous et nous faire découvrir ce que nous sommes venus faire ici. C’est une porte que l’on ouvre sur une meilleure compréhension, plus entière.

  • Au-delà de la progression linéaire se trouve tous les « maintenant ».

La manière dont nous nous sommes construits, c’est maintenant que nous le vivons. Les choix qui impliquent notre avenir, c’est maintenant que nous les faisons ! Tout est relié dans le maintenant. Et chaque instant de notre vie est un maintenant qui nous est offert à vivre pleinement !

 

8. La peur de la maladie

Combien parmi nous ressassent cette idée : « je vais attraper une maladie. » ? Parce que mon voisin l’a attrapée et qu’elle est contagieuse, parce que je suis prédisposé génétiquement à la contracter ou parce que j’ai un terrain fragile à tel niveau…

On peut alors s’enfermer sciemment dans la peur, ressasser cette énergie et finalement la créer… Ou découvrir qu’à travers la célébration de notre situation, de notre cheminement et des événements de notre vie nous créons de la lumière !

 

Voici la clé :

  • La Conscience humaine.

Par notre conscience, cette partie intérieure qui implique notre intention, nous pouvons nous adresser à nos cellules pour leur transmettre une énergie de paix, de guérison. Nous pouvons améliorer, éveiller, purifier notre corps. Il y a des expériences qui ont été faites sur l’eau, les plantes en mobilisant notre énergie par nos paroles et nos pensées pour voir quelles conséquences cette énergie pouvait avoir sur elles. Effectivement, celles qui ont été soumises à des pensées et des paroles négatives perdaient de la vitalité, s’étiolaient (pour ce qui est des plantes), et l’eau se cristallisait de manière anarchique. Au contraire, avec des pensées et paroles aimantes, bienveillantes et positives, les plantes étaient en plein épanouissement, et l’eau se cristallisaient dans des formes géométriques parfaites et magnifiques !

De même, des cas de rémissions spontanées ont été observés par de scientifiques lorsque la volonté de guérir a été plus forte que la maladie.

  • La conscience est capable de modifier la structure de l’eau.

Aux vues de l’expérience expliquée précédemment, et le fait que nous sommes constitués de 70% d’eau, nous pouvons donc influer sur notre corps par l’eau qu’il contient, sur nos cellules.

  • Notre influence sur la structure cellulaire est illimitée, il y a un dialogue avec nos cellules.

En faisant l’expérience sur nous-même, notre propre corps, nous pouvons découvrir finalement que ce pouvoir d’influence est illimité ! Envoyons à tous ces éléments qui font partie de nous, nos cellules, de l’amour, de la bienveillance, de la force, de la lumière, de la paix et découvrons les bienfaits de ce dialogue.


9. La peur de l’avenir

Nous nous posons tous plus ou moins des questions pour notre avenir personnel, professionnel, l’avenir de nos enfants, les situations de catastrophes dans le monde, les attentats et j’en passe… Nous renforçons nos peurs.

Combien de « prophètes » nous annoncent des catastrophent, selon leurs interprétations la fin du monde, la destruction… ? On entend tous les jours des mauvaises nouvelles qui alimentent une vision de l’avenir précaire.

Remarquons-nous toutes les belles avancées que nous avons engendrées? Toutes les bonnes nouvelles, les changements induits par les personnes engagées ? Nous avons un pouvoir de changement incroyable si nous nous y engageons. Nous sommes capables de changer les choses !

 

Voici les clés :

  • Nous sommes sur une nouvelle voie de réalité jamais réalisée.

Nous faisons l’expérience aujourd’hui d’une nouvelle voie qu’aucune prophétie n’a prédite. Tout est possible !

  • Notre immense potentiel.

Les prophètes du malheur renforcent leurs prédictions sombres mais nous oublions cet immense potentiel qui est en nous ! Nous sommes capables d’atteindre un niveau de conscience tel que des changement importants et concrets peuvent se mettre en place. Un temple de la conscience est en train de se construire et il représente une nouvelle terre.

  • Nous avons fait échouer l’Armageddon.

La fin du monde avait été annoncée pour 2012. Toutes les prophéties tendaient vers cela. Pourquoi n’a-t-elle pas eu lieu ? Y a-t-il en nous un pouvoir de l’esprit qui unis collectivement a changé la réalité ?

Les messages n’ont pas changé depuis 1000 ans et pourtant la réalité n’est plus la même.

Où étaient les messagers de peurs avant l’événement du 11 septembre ? Soudain, juste après ce terrible événement, ils sont apparus pour nous annoncer toute sortes de catastrophes. Nous laissons nous lier par ces prédictions ou choisissons-nous de changer consciemment les événements ?

  • Le passage d’une ancienne énergie à la nouvelle.

Une nouvelle énergie se présente à nous sous la forme de la « conscience ». Nous découvrons actuellement que nous pouvons changer beaucoup de choses en étant pleinement conscient à chaque instant. Où nous situons nous ? Quel choix faisons-nous ? Alimentons-nous nos peurs ou la lumière extraordinaire que nous portons en nous ?

Si nous sommes attentifs aux signes de tous les jours, si nous sommes à l’écoute de notre cœur plutôt que de notre mental qui prend peur face aux nouvelles quotidiennes véhiculées par les médias, nous voyons ce que nous sommes capable de changer dans notre vie en premier lieu et qui aura un impact profond et gigantesque sur l’humanité entière.

Chacun apporte sa pierre à l’édifice, à son rythme, avec ses forces. En cela nous sommes liés les uns aux autres et même si nous ne nous connaissons pas tous, nous travaillons ensemble!

 

Finalement les messages apportés par Kryeon sont pleins d’encouragement et de lumière pour nous maintenant. Qu’allons-nous en faire ?


Eliane EiaHina

0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page